La revue en détails

Nom du site internet :

Le Tabloid : l’info et le divertissement. 

Date de parution : 
10 janvier 2022

Lien :
https://letabloidtogo.info/actualite/social/prise-en-charge-des-enfants-de-la-rue-lassociation-noukou-aux-cotes-du-centre-humanitaire-et-artistique-adepoma/

Le centre d’actions humanitaires et artistiques ADEPOMA, sis à Nyékonakpoè à Lomé, déroule ses activités de prise en charge des enfants dits de la rue avec le soutien des partenaires. Parmi eux, l’association NOUKOU sise à Limoges en France avec qui il chemine depuis une dizaine d’années, et plus formellement depuis 2020 avec un partenariat en bonne et due forme. Une mission de  ladite association est à Lomé aux côtés des responsables et pensionnaires de ce centre.

Après une première délégation qui était déjà là depuis une quinzaine de jours et a mené plusieurs activités, une seconde a débarqué le samedi 8 janvier, pour prendre le relais. Elle a été accueillie audit centre par des prestations diverses et jeux des pensionnaires dont la danse des échassiers. Cette dernière (délégation) devrait séjourner trois (03) mois durant et poursuivre les activités d’assistance. Une présence qui ravit évidemment les responsables d’ADEPOMA.

« C’est une très grande joie pour nous de les accueillir car cette association nous fait beaucoup (…) Par rapport à la crise de Covid-19, par exemple, elle nous a soutenus par des dons de vivres », a confié le Président du centre, Ben Komla Ocloo. A l’en croire, parmi les nombreuses actions concrètes de NOUKOU à ses côtés, il y a le financement de la scolarité de soixante-dix (70) enfants du centre ADEPOMA de Lomé jusqu’à Amlamé, de l’apprentissage d’autres…« La délégation est là pour voir si ce que l’association finance, c’est du vrai ou du faux », a indiqué M. Ocloo, saisissant l’occasion pour remercier ce partenaire pour l’effort fait depuis sa création et la confiance placée en ADEPOMA.

L’action prioritaire de NOUKOU, à en croire Mme Karine Benoît, sa Présidente Fondatrice, c’est la scolarité des enfants aussi bien d’ADEPOMA que du quartier. L’association sise à Limoges en France soutient quatre-vingt-onze (91) enfants aussi bien dans leurs études qu’en apprentissage. Parmi les bénéficiaires, Fanhinou Mawena Kevin, tout récent bachelier, qui devrait entamer une formation en électricité bâtiment à IPBTP, un institut de formation sis dans le quartier Nyekonakpoè, entièrement financée par NOUKOU. « C’est une grande joie pour moi puisque l’association NOUKOU a fait beaucoup de choses dans ma vie. L’année passée, c’est elle qui a payé ma scolarité (…) Comme j’ai eu mon BAC cette année, c’est l’association qui a financé mes trois (03) ans de formation en électricité bâtiment. Je vais y arriver pour ne pas la décevoir », a –t-il témoigné.

« La première raison qui justifie nos activités, c’est le cœur. Nous connaissons ces enfants depuis 10 ans et nous les avons vus grandir. Ils sont adorables et en plus ils continuent au niveau des études et d’être sérieux (…) Ils mêlent aussi la partie artistique (…) A chacun de nos voyages, on vit avec eux, on est en famille », s’est enthousiasmée Mme Karine Benoît, la première responsable de NOUKOU, qui fait également établir des pièces d’identité aux enfants, leur offre une assistance alimentaire, etc. « Le retour que nous attendons, c’est que ces enfants s’épanouissent et deviennent vraiment acteurs de leur vie», a-t-elle ajouté.

Dans la perspective de permettre à ADEPOMA d’avoir progressivement son autonomie, NOUKOU vient de lui offrir un terrain afin qu’il construise son centre propre, entreprenne des activités de jardinage…Autant d’actions d’assistance bien appréciées par le Président d’ADEPOMA, qui a profité de l’occasion pour appeler d’autres bonnes volontés à « essayer de [les] soutenir par le peu [qu’ils ont]  parce qu’il y a toujours des besoins partout ».

 

Entreprise : Le Tabloid - l'info et le divertissement